Un Guide Complet sur la Modération du Trafic

Lire cette page in English
en español

Comment créer des rues plus sures et encourager la conduite responsable

Route encombrée remplie de taxis
Les routes ne sont jamais toujours conçues pour les piétons ou les cyclistes.

Au cours du 20eme siècle, les planificateurs urbains ont priviligié le flux rapide et sans entrave de la circulation des véhicules à moteur. Le véhicule à moteur y régnait en maître. C’est seulement dans les dernières décennies que les communautés ont commencé à adopter des espaces plus équilibrés qui encouragent la marche, le cyclisme et l’interaction sociale en plein air.

Nous allons voir ici comment les stratégies de modération du trafic créent des rues plus sûres pour chacun.

Qu’est-ce que la modération du trafic?

La modération du trafic est une stratégie de conception de la route qui encourage une conduite plus attentive et responsable. Il utilise des environnements sensoriels pour réduire la vitesse des véhicules—et favoriser des habitudes sécuritaires parmi tous les conducteurs.

Comment cela marche-t-il? La conception de la modération du trafic oblige les conducteurs à faire attention à tout l’environnement de conduite—qu’il le connaisse ou non—pour déterminer leur comportement de conducteur. Des facteurs tels que les conditions routières, les obstructions, la distance de visibilité et la présence de piétons peuvent avoir un impact sérieux sur la sécurité routière. Les stratégies de modération du trafic sont utilisées pour créer des environnements où les comportements de conduite les plus pratiques sont aussi les plus sûres.

Les paysages de rue modifiés peuvent aider à atteindre une série d’objectifs communautaires, à la fois fonctionnels et esthétiques, pour le bénéfice de tous les usagers de la rue. La modération du trafic est particulièrement utile dans les zones à forte activité piétonne, comme des rues bondées de centre-ville, des quartiers commerciaux, des espaces à usage mixte, des rues / boulevards récréatifs et les environs de centres de transport.

Lorsque mis en œuvre efficacement, la modération de la circulation peut entraîner une variété de résultats positifs:

  • Rues plus sures
  • Bruit de circulation réduit
  • Accroissement de l’activité de l’économie locale
  • Des espaces accueillants pour les piétons et cyclistes
  • Amélioration de l’accès général
  • Embellissement de la ville et revitalisation

Largeur de rue et de voie

L’un des moyens les plus naturels pour encourager une conduite plus lente est de réduire la largeur des voies, comme les voies étroites nécessitent plus de concentration et une conduite précise. La façon la plus simple de réduire les voies de circulation est de déplacer le marquage de la chaussée, mais les routes peuvent également être modifiées physiquement, en créant des opportunités pour des trottoirs plus larges et des voies pour vélos ou transports en commun.

Les avancées de trottoir est une forme populaire de rétrécissement de route. Une avancée de trottoir, aussi appelé goulot d’étranglement, peut être installé aux intersections ou à mi-bloc. Ces rétrécissements sont souvent utilisés pour définir des places de stationnement en bordure de route, en parallèle ou en diagonale. Ils réduisent aussi la distance à traverser pour les piétons.

Angle de trottoir étendu près d'une rue fréquentée
Les extensions de trottoir sont une méthode de modération de la circulation pour réduire la vitesse des conducteurs.

Les extensions de trottoir (chicanes) peuvent être utilisées pour fournir de l’espace pour des aménagements tels que des bancs, des arbres, l’éclairage de rue et des kiosques. Lorsqu’ils sont utilisés pour contenir des places de stationnement, les angles d’extension affecteront les accès véhicules— les angles aigus nécessitent un stationnement en parallèle, tandis que les angles légers accueillent les places en bataille.

Une série d'extensions de trottoir des deux côtés d'une rue
Les chicanes obligent les véhicules à zigzaguer autour des obstacles, ralentissant la circulation.

Lorsque les rétrécissements sont installés en série, en alternance le long de chaque côté d’une rue, ils forcent les véhicules à slalomer entre chaque extension. Ces installations sont appelées chicanes. Ils fonctionnent mieux avec des voies étroites pour empêcher les véhicules à prendre des raccourcis. Des petits terre-pleins peuvent aussi être placés par intervalle dans les chicanes pour empêcher les véhicules de pénétrer dans les voies venant en sens inverse.

Semblable à des ruelles étroites et rétrécissements, les coins peuvent être modifiés aux intersections pour créer des rayons de braquage serrés pour les véhicules. Cela oblige les véhicules à ralentir pour éviter de traverser bordures de trottoir ou de perdre le contrôle. Les virages serrés, cependant, peuvent être difficiles pour les longs véhicules et/ou aux remorques pour circuler.

Comment les bollards améliorent les ajustements de voie? Les bollards offrent des éléments visuels clairs qui alertent les conducteurs des changements dans la forme de la voie. Les bollards sont conçus pour se placer à une hauteur idéale pour la visibilité du conducteur tout en préservant des champs de vision sûrs et une ligne de vue à longue distance. Les bollards peuvent également être installés avec le renforcement de la sécurité pour résister aux chocs des véhicules, qui assurent la protection des piétons et des autres éléments de valeur de la rue.

Les bollards flexibles peuvent être utilisés conjointement avec le marquage de voies étroites. Ils conservent l’avantage de la visibilité des bollards traditionnels, mais éviteront aussi les dommages—aux bollards, véhicules et trottoir environnant—en cas de collision.

Ronds-points et cercles de circulation

Rond-point avec structure et plantes
Les ronds-points ralentissent les véhicules sans forcer un arrêt complet dans le mouvement de la circulation.

Les ronds-points et les cercles de circulation sont des îles rondes installées au milieu des carrefours pour empêcher la circulation de traverser directement. Ils encouragent un flux continu, mais régulé—minimisant le modèle arrêt-marche des intersections traditionnelles. En termes de conception physique, les ronds-points ne nécessitent pas de feux de circulation (bien que, une signalisation adéquate est importante). Des voies d’entrée peuvent être installées pour guider la circulation dans les ronds-points.

En règle générale, les ronds-points disposent d’une seule voie, et rarement plus de deux, pour éviter toute confusion chez les conducteurs. Les cercles de circulation peuvent être conçus avec des périmètres inclinés pour réduire l’obstruction des longs véhicules d’urgence et des autobus.

Les ronds-points peuvent être installés pour accueillir une variété de scénarios de circulation et de quartiers—bien que, à moins que l’espace disponible soit important, ils devraient alors être évités dans les artères à fort trafic. Pour les intersections à faible trafic avec l’espace disponible, les ronds-points peuvent accueillir des passages pour piétons et d’autres éléments de commodité tels que statues, fontaines et jardins communautaires.

Comment les bollards améliorent les ronds-points: Les ronds-points présentent souvent des équipements d’art public et de décor. Les bollards peuvent offrir un design esthétique complémentaire tout en protégeant les biens communautaires. Pour les cercles de circulation avec un trafic piétonnier régulier, les bollards protègent les piétons en empêchant l’accès des véhicules.

Terre-pleins centraux et boulevards

Zone herbeuse entre voies opposées
Les terre-pleins centraux divisent les voies en sens inverse, réduisant la latgeur de route et empêchant les demi-tours illégaux.

Les terre-pleins centraux et boulevards occupent les zones centrales le long des routes, séparant les voies opposées de la circulation venant en sens inverse. Ils peuvent être utilisés pour réduire la largeur des voies et sont généralement moins coûteux à installer que d’étendre les trottoirs.

Les terre-pleins centraux fournissent également un refuge pour piétons au milieu des routes à plusieurs voies occupées et offrent une barrière naturelle pour empêcher les conducteurs de faire demi-tour. Les terres-pleins centraux peuvent être installés avec des clôtures pour empêcher les piétons de traverser à des zones dangereuses. Comme beaucoup d’autres structures de gestion du trafic, terre-pleins peuvent être aménagés avec des jardins et autres espaces verts, ou dotées d’équipements ou d’art urbain. Dans le cadre d’un plan de gestion du trafic plus développé, les terres-pleins centraux peuvent également restreindre la direction de la circulation aux intersections.

Comment les bollards améliorent les terre-pleins centraux: Les terre-pleins centraux offrent une occasion unique de réguler la circulation automobile et piétonne. Les bollards gérent le flux de piétons lorsqu’ils sont utilisés en combinaison avec des barrières continues telles que clôtures ou des éléments paysagers denses—conçus pour laisser un passage sûr aux piétons tout en empêchant l’accès des véhicules.

Déviateurs

Déviateur routier sans signalisation d'entrée
Les déviateurs routiers peuvent restreindre la circulation, en créant des voies à sens unique.

Les déviateurs sont des barrières physiques utilisés pour rediriger le trafic–qui peuvent être particulièrement utiles dans les zones résidentielles. Semblable à d’autres obstacles structurels, les déviateurs peuvent être conçus pour permettre le passage des piétons et des cyclistes, et peuvent intégrer des aspects décoratifs tels que la verdure, l’éclairage et autre mobilier urbain. Les déviateurs créent des perturbations importantes à la circulation, et doivent être utilisés dans le cadre d’un plan de gestion du trafic approfondi. Sans une bonne planification, les déviateurs peuvent provoquer un débordement de la circulation dans les zones voisines et peuvent perturber les temps de réponse pour les véhicules d’urgence.

Il existe une variété de types de dérivation qui peuvent être utilisés pour différentes configurations, qui sont généralement installées à ou autour des intersections.

  • Des barrières en diagonale peuvent être installées pour traverser les intersections en créant deux rues séparées qui se détournent l’une de l’autre.
  • Les semi-déviateurs restreignent la circulation dans un sens, bloquant généralement l’accès routier des rues principales dans les zones résidentielles.
  • Les détournements complets bloquent totalement l’accès entre les rues principales et rues plus calmes de quartier–utilisant souvent des culs-de-sac pour permettre les retournements de véhicules dans les rues isolées.

Comment les bollards améliorent les déviateurs: Les déviateurs relient souvent ou étendent les zones piétonnes. Ils sont particulièrement utiles dans les zones résidentielles avec des quantités élevées de trafic piétonnier. Les bollards aident à assurer efficacement la traversée des voies pour les piétons tout en renforçant les barrières de véhicules. Recherchez des modèles uniques pour assurer le complément esthétique du caractère des quartiers environnants.

Déflexions verticales et traitements de surface

Voiture bleue conduisant sur un ralentisseur
Les ralentisseurs créent des déflexions verticales pour modérer la circulation.

Les déflections verticales comprennent toutes formes de ralentisseurs, dos d’âne, coussins berlinois et plateaux ralentisseurs. Comme d’autres formes de modération de la circulation, les déflexions verticales offrent une application passive. Ils créent un inconfort visuel et physique pour les conducteurs, les encourageant à ralentir à une vitesse appropriée. Les conducteurs qui ignorent ces déflexions risquent des gênes importantes et des dommages potentiels à leurs véhicules.

La forme et la taille des déflexions affectent la vitesse des véhicules. Les grandes bosses avec des pentes raides sont plus perturbatrices, tandis que les petites bosses avec déflexions moins profondes sont moins intrusives. Les ralentisseurs sont généralement l’intervention la plus intrusive pour les véhicules, tandis que les dos d’âne, coussins berlinois et plateaux ralentisseurs créent des perturbations plus douces. Les déflexions peuvent être formées en utilisant du béton ou de l’asphalte, mais préformées, des produits boulonnés vers le sol sont également disponibles pour une installation facile et cohérente.

Les traitements de surface ralentissent aussi les véhicules. Les bandes vibrantes sont des interventions communes qui offrent des signaux tactiles, en encourageant les conducteurs à réduire leur vitesse pour éviter des vibrations importantes. Elles fournissent également des repères visuels, qui peuvent être utilisés pour identifier les passages pour piétons. Les traitements de surface peuvent être installés en série à travers des surfaces de route pour ralentir les véhicules sur une large zone, ou alerter les conducteurs entrant dans des zones sensibles. Les bandes vibrantes préfabriquées peuvent être installées dans la chaussée, mais diverses formes de pavés sont également fréquentes.

Comment les bollards améliorent les déflexions verticales et les traitements de surface: Les bollards peuvent être utilisés pour prévenir les véhicules de contourner les obstacles, et de mieux les identifier aux conducteurs. Les traitements de surface sont idéaux dans les zones environnantes de passages piétons, où les bollards peuvent identifier et protéger les zones d’attente—en particulier autour des extensions de trottoir.

Bollards de circulation

En tant qu’entreprise spécialisée dans le mobilier urbain, nous croyons que les bollards ont un rôle important à jouer pour compléter la plupart des modèles de circulation les plus courantes et les plus efficaces. Outre l’amélioration de la sécurité, les bollards sont conçus pour réguler les interactions entre véhicules, piétons et les autres formes de circulation.

Une variété de styles de bollards est disponible pour compléter le design des rues et bâtiments environnants–offrant une meilleure impression de l’espace aux résidents locaux et visiteurs commerciaux.

Sources

Image Credits

  • Roads aren’t always designed for multiple users: Joiseyshowaa, CC BY-SA 2.0, via Flickr
  • Curb extensions in a residential neighborhood: Richard Drdul, CC BY 2.0, via WikiCommons
  • Chicanes force vehicles to slalom around obstacles: Richard Drdul, CC BY 2.0, via WikiCommons
  • Sharp turns force vehicles to reduce speed: Richard Drdul, CC BY 2.0, via WikiCommons
  • Traffic circles often feature prominent design elements: Averette, CC BY 3.0, via WikiCommons
  • Medians separate divide oncoming lanes: Nyttend, Public Doman, via WikiCommons
  • Partial road diverter with bike lane: Richard Drdul, CC BY 2.0, WikiCommons