Un guide sur l’espacement des bollards et la planification de sites

Lire cette page in English

Espacement approprié des bollards en fonction de diverses utilisations de bollards

Rangée de bollards devant un bâtiment
Les normes d’espacement des bollards varient en fonction du type de bollard.

Qu’ils servent à modérer la circulation, protéger des ressources ou créer un périmètre visuel autour des monuments, les bollards sont des poteaux décoratifs et fonctionnels qui peuvent être posés dans divers types de lieux. Les bollards adoptent toutes sortes styles, de l’acier inoxydable reluisant au traditionnel fer forgé, et ils peuvent être couverts d’un revêtement en poudre afin d’ajouter une touche de couleur.

Les bollards peuvent être dotés d’une résistance à faible ou à fort impact. Certains sont conçus pour résister aux véhicules pouvant les percuter. D’autres sont plus doux et sont conçus pour plier sous l’impact et servent principalement de barrières visuelles. Les bollards servent à protéger les piétons et les infrastructures, en plus de modérer le flux de circulation. Chaque type de bollard joue donc un rôle important, mais différent des autres. Par conséquent, les méthodes de planification de sites, d’espacement et d’installation varient également. Référez-vous à ce guide pour déterminer rapidement quelles sont les pratiques d’installation et d’espacement recommandées en fonction de diverses applications courantes de bollards.

Types d’installation en fonction de l’utilisation de bollards

Les bollards ont de nombreuses utilités. Ils sont versatiles et peuvent être fixes ou amovibles, à faible ou à fort impact. Quelques méthodes d’installation courantes permettent l’utilisation de bollards dans un contexte commercial ou industriel. La première chose qu’il faut décider, c’est si le bollard sera fixe et permanent ou s’il servira plutôt à contrôler un accès variable à certains lieux. C’est l’installateur qui devra sélectionner la meilleure méthode d’installation en fonction des exigences requises par le type de bollard utilisé.

Montages fixes anticollision ou à fort impact

Les bollards anticollision et les bollards de sécurité, alliant acier et béton, sont habilement conçus puis installés pour protéger la population et leurs biens contre l’impact potentiel de véhicules. Les bollards anticollision ont été testés afin de confirmer leur pouvoir d’arrêt lorsqu’ils sont installés en conformité avec nos instructions. La résistance des bollards de sécurité à l’impact varie en fonction de la méthode d’installation et du substrat local. Ces deux types de bollards, une fois profondément incrustés dans un substrat en béton, se transforment en dispositifs fixes et robustes. Ces bornes de sécurité peuvent être recouvertes de couvre-bollards décoratifs qui en améliorent l’apparence. Il faut savoir que le couvre-bollard, en lui-même, ne modifie pas le niveau de résistance à l’impact. Lorsqu’on se soucie de la protection des piétons et des bâtiments dans des zones susceptibles à une forte circulation automobile, ce type d’installation est parmi les plus fiables.

Montages fixes à faible impact

Pour installer des bollards de manière permanente dans un béton nouveau ou préexistant, on utilise certains matériaux d’installation tels que des tiges filetées, des ancrages en métal coulé ou des ancrages pour béton. Les bollards peuvent également s’enchâsser directement dans le béton frais. Les bollards installés de cette façon servent principalement une fonction décorative en formant des barrières visuelles entourant certains paysages ou monuments. Ils ne servent pas à assurer la sécurité des lieux et sont peu résistants.

Montages fixes de surface

Les montages de surface emploient des boulons et des ancrages à béton afin de fixer les bollards dans du béton préexistant. Aucun travail d’excavation ou de coulage de béton n’est requis par cette méthode. Quoique ce type d’installation n’offre pas de réelle protection en cas d’impact, elle permet tout de même de protéger les biens contre les chariots et autres véhicules sans moteur qu’on retrouve dans les entrepôts et dans les épiceries. Cette méthode d’installation est également adaptée à l’utilisation de bollards pour délimiter un périmètre, que ce soit pour délimiter les voies dans un stationnement, par exemple, ou pour marquer le bout d’une place de stationnement.

Montages amovibles

Les montages amovibles permettent le retrait temporaire des bollards afin de permettre l’accès à certains lieux. Les bollards amovibles sont installés à l’aide de fixations spéciales dans le béton neuf ou préexistant. Des tiges de blocage et des verrous assurent la connexion entre les bollards et ces fixations. Cependant, cette méthode d’installation fait en sorte que les bollards soient peu résistants à l’impact. Les bollards amovibles sont particulièrement utiles lorsqu’on souhaite interdire ou permettre aux véhicules d’utiliser certaines routes ou certains espaces lors d’événements de manière temporaire et changeante. Puisque l’utilisation de ce type de bollards est particulièrement flexible, cette option est idéale pour les zones dans lesquelles une sécurité accrue en dehors des heures de service pourrait être appropriée, comme l’entrée du quai de chargement d’un entrepôt ou d’un parc public.

Espacement des bollards en fonction des exigences du site

Une autre composante essentielle qu’il faut prendre en considération lors de la planification de sites est l’espacement des bollards. Bien souvent, les bollards sont positionnés en rangée, ce qui favorise l’éveil des sens et protège un vaste périmètre. Dans ce cas, quelle est la distance idéale entre deux bollards? Et entre un bollard et le trottoir ou la bordure? De quelle façon l’espacement des bollards affecte-t-il l’intégrité de ceux-ci? Poursuivez votre lecture pour découvrir de quelle façon les exigences du site influencent directement l’espacement des bollards approprié.

Protection des devantures et des bâtiments

Les bollards résistants aux chocs sont souvent recommandés pour la protection de devantures de grande valeur et des personnes se trouvant à l’intérieur de bâtiments. Les bollards de sécurité munis de tubes en acier sont très populaires. Cependant, puisqu’ils sont d’apparence plutôt rudimentaire, des couvre-bollards décoratifs y sont ajoutés afin de leur donner quelque caractéristique attrayante. Ces couvre-bollards peuvent s’agencer à la conception architecturale d’un bâtiment ou à la palette de couleur d’une entreprise. Lorsqu’on se penche sur la planification de sites, la vitesse et la densité de la circulation, ainsi que l’orientation de l’immeuble doivent être pris en compte.

Espacement de bollards recommandé

Dans des zones où l’on s’attend à recevoir une circulation piétonnière importante, nous conseillons de prendre l’ADA (Americans with Disabilities Act) en considération lors de la planification de sites. En effet, il est important de prévoir un espace suffisant entre les bornes de sécurité pour permettre la circulation de tous les piétons, incluant les personnes utilisant un fauteuil roulant manuel ou motorisé.

Maintenez une distance d’au moins 3 pieds entre les bornes. Si vous utilisez des bollards cannelés ou solaires, assurez-vous de mesurer à partir de la section la plus éloignée du bollard. Toutefois, ne laissez pas plus de 5 pieds entre les bornes. Autrement, la capacité des bollards à assurer une protection contre les voitures serait compromise.

Bollards devant un magasin
Maintenez une distance de 3 à 5 pieds entre les bornes afin de permettre aux piétons de circuler tout en empêchant les véhicules de traverser.

Protection des campus et des cours d’école

Les bollards constituent un excellent outil pour marquer la fin d’une chaussée ou le début d’une zone réservée aux piétons dans les cours d’école et les campus. Installez-les dans les zones réservées aux autobus scolaires et les espaces servant aux parents qui viennent chercher leurs enfants, près de l’entrée d’un bâtiment scolaire ou en haut d’un grand escalier. Cela permet également d’augmenter la sécurité sur le campus puisque les véhicules suspects ne pourront pas y entrer. L’utilisation de bollards amovibles permettra le passage temporaire des véhicules de service, de livraison et d’urgence tout en empêchant l’entrée de véhicules non autorisés. Pour accommoder les personnes étudiant ou enseignant sur les lieux qui utilisent un vélo sur le campus, vous pourriez installer des bollards pour vélo.

Espacement de bollards recommandé

Les zones réservées aux piétons doivent suivre les normes d’espacement de bollards et les bornes doivent être disposées à une distance de 3 à 5 pieds les unes des autres. Des voies d’urgence doivent permettre aux véhicules d’urgence d’accéder aux lieux. Suivez la même formule d’espacement avec les bollards pour vélos qu’avec les bollards réguliers. Lorsque vous mesurez ces derniers, partez des points les plus loin des bras servant à barrer des vélos.

Bollards pour vélo sur les campus
Disposez les bollards pour vélo à une distance de 3 à 5 pieds les uns des autres en mesurant à partir des points les plus éloignés des bras servant à barrer des vélos.

Protection des trottoirs et modération de la circulation

Les bollards de rue font partie intégrante des stratégies de modération de la circulation encourageant une conduite plus sécuritaire. Près des passages pour piétons et des bandes piétonnes, ils servent de repères visuels indiquant aux personnes conduisant un véhicule que le trottoir se trouve à proximité en plus de former une barrière physique entre la circulation routière et les piétons. Ils sont aussi utiles près des terre-pleins, des îlots et des prolongements de bordures de trottoir (c’est-à-dire des zones où il y a agrandissement des trottoirs afin de réduire la distance à traverser par les piétons et de leur permettre de mieux voir les véhicules à proximité).

Espacement de bollards recommandé

On recommande d’installer les bollards à une distance de 1,5 pied de l’arrière du trottoir[KD1]  dans les zones où les voitures pourraient se stationner sur le long du trottoir[AT2]. S’il n’y a pas de véhicules stationnés dans la zone où les bollards seront installés, les bollards peuvent être placés directement à côté du trottoir. Il devrait y avoir de 3 à 5 pieds de distance entre les bollards afin de permettre la circulation des piétons et des fauteuils roulants tout en empêchant le passage de véhicules. Assurez-vous de toujours de vous conformer aux codes et aux règlements locaux.

Rangée de bollards le long du trottoir
Les bollards doivent être installés à une distance de 1,5 pied de l’arrière de la bande de trottoir dans les zones où les véhicules peuvent se stationner.

Protection des biens

Utilisez des bollards de protection des biens afin de protéger des boîtes électriques ou d’autre équipement. Ils maintiendront les véhicules à une distance sécuritaire et dissuaderont les gens de faire du grabuge ou de flâner. Ces bollards pratiques sont aussi utiles dans les entrepôts et dans les supermarchés où ils empêchent les chariots et les véhicules de transport d’entrer en collision avec l’inventaire. La fonction principale de ces installations est d’empêcher la circulation de piétons, de véhicules lents et de véhicules sans moteur comme des chariots, des paniers ou des poussettes. Des bollards en acier inoxydable brossé utilisés dans un contexte commercial peuvent s’agencer aux décors modernes. Il est également possible d’ajouter un revêtement en poudre aux couleurs vives dans certains endroits comme les entrepôts où la visibilité revêt une importance primordiale.

Espacement de bollards recommandé

Lorsqu’on protège de l’équipement où un accès piétonnier n’est pas nécessaire, les bollards peuvent être rapprochés si désiré. Lorsqu’on les installe sur une propriété privée, on a encore plus de flexibilité concernant leur disposition. Assurez-vous de toujours vous conformer aux codes locaux et de permettre un accès aux services d’urgence lorsque vous planifiez l’installation de bollards. Le poids et la vitesse des véhicules circulant dans les zones concernées auront également un effet sur la planification de sites. Si la circulation est dynamique, les bollards doivent être plus près les uns des autres et à proximité immédiate de l’équipement qu’ils protègent. Lorsqu’on dispose les bollards de manière rapprochée ou qu’on les relie avec des barres transversales, la barrière qu’ils forment est renforcée.

Bollards protégeant de l’équipement
L’espacement des bollards est adaptable lorsqu’ils protègent de l’équipement; installez-les près les uns des autres pour créer une barrière renforcée.

Mise en valeur de l’architecture et du paysage

Les bollards décoratifs peuvent servir à mettre l’accent sur l’architecture et à définir des périmètres exclusivement visuels. Ils délimitent des zones et dissuadent l’entrée sur les lieux tout en améliorant l’apparence des infrastructures avoisinantes. Ces bollards peuvent également être reliés avec des chaînes, ce qui renforce la barrière qu’ils forment. Les chaînes ont, elles aussi, une valeur esthétique, surtout lorsqu’elles sont disposées à proximité de monuments historiques, de sculptures ou de lieux aménagés.

Espacement de bollards recommandé

Les bollards protégeant les monuments et les sculptures peuvent être disposés près les uns des autres puisqu’il n’est pas nécessaire de permettre la circulation piétonnière. (En effet, l’objectif de ces bollards est d’empêcher les piétons de s’immiscer sur les lieux.) Ceux protégeant les monuments et les espaces verts sont souvent dans des lieux publics. Par conséquent, la planification de sites doit prendre en considération les besoins de divers véhicules d’urgence et veiller à ce qu’aucune voie d’urgence ne soit bloquée.

Bollards décoratifs munis de chaînes autour d’un jardin
Les bollards décoratifs munis de chaînes peuvent être installés près les uns des autres puisqu’ils servent à empêcher le passage des piétons.

Protection des quais de chargement

Un quai de chargement est la zone de chargement d’un entrepôt où les conteneurs d’expédition peuvent être chargés et déchargés. Des camions reculent parfois dans un quai de chargement de manière à ce que l’entrée du quai et le bout de la plateforme du camion soient alignés. Cette pratique peut mettre l’extérieur d’un bâtiment à risque d’être accidentellement frappé si un camion devait reculer trop loin. Il est possible d’utiliser des bollards pour indiquer la largeur de l’entrée d’un quai, ce qui permet aux personnes conduisant ces véhicules d’avoir une meilleure perception de l’espace et d’aligner leur camion plus facilement.

Des bollards amovibles permettent également de contrôler l’accès aux zones de chargement des entrepôts. Si les zones de chargement sont inutilisées pendant un certain temps, des bollards amovibles peuvent être installés afin de sécuriser l’entrée de la zone. Une telle pratique empêche le passage de camions non autorisés et d’autres véhicule-béliers (les véhicule-béliers sont des véhicules utilisés pour défoncer l’entrée d’un entrepôt afin d’en voler l’inventaire). Pendant les heures d’exploitation, ces bollards versatiles peuvent être facilement retirés.

Espacement de bollards recommandé

L’espacement de ces bollards est à la discrétion de la personne s’occupant de la planification du site de l’entrepôt. Selon les normes, une baie américaine est dotée de butoirs d’environ 8 pieds de long, ce qui concorde avec la largeur de la plupart des conteneurs d’expédition. On recommande de laisser un espace de 6 pouces de chaque côté d’un quai de chargement. Par conséquent, les bollards sont disposés à 9 pieds de distance les uns des autres.

Des bollards protégeant le quai de chargement d’un entrepôt
Pour la plupart des quais de chargement, les bollards sont placés de chaque côté du quai de chargement et sont à distance de 9 pieds les uns des autres.

Protection des cyclistes et délimitation des voies

Les voies cyclables peinturées sur les routes sont rarement suffisantes lorsqu’il est question d’assurer la sécurité des cyclistes. Rien n’empêche les automobilistes de traverser la piste cyclable lorsqu’ils tournent à droite ou de l’utiliser comme voie de stationnement. Des délinéateurs de voies peuvent forcer les automobilistes à être plus conscients du partage de la route avec les cyclistes et à rester dans les voies qui leur sont réservées.

Les bollards flexibles sont particulièrement grands et peuvent être enveloppés de ruban réfléchissant. Ainsi, ils sont facilement repérables, même lorsqu’il pleut ou qu’il fait noir. Puisqu’ils sont faits de polyuréthane durable, ces bollards flexibles peuvent plier sous le choc, puis reprendre leur forme initiale instantanément. Aucun dommage n’est fait au véhicule, mais les automobilistes et les cyclistes sont davantage conscients de leur environnement.

Espacement de bollards recommandé

On recommande de disposer les bollards flexibles à une distance de 50 pieds les uns des autres sur les routes qui sont droites. Dans les zones où les routes se courbent et aux intersections, les cyclistes sont plus en danger. Par conséquent, les bollards doivent être disposés à 5 pieds les uns des autres à ces endroits.

Des bollards flexibles délinéateurs de voies balisent les pistes cyclables
Les routes incurvées présentent un plus haut risque pour les cyclistes et il devrait y avoir un bollard à tous les 5 pieds.

Protection des aires de stationnement

Les bollards flexibles peuvent diriger la circulation dans les zones particulièrement achalandées comme les lots de stationnement où la circulation ne se déroule pas de manière efficace. Un contrôle adéquat de la circulation aux entrées et aux sorties des stationnements permet la diminution du chaos pouvant mener aux accidents. Les bollards flexibles permettent l’établissement de frontières nettes et la séparation des voies d’entrée et des voies de sortie, ce qui réduit les probabilités qu’une voiture utilise la mauvaise voie. Ils peuvent également servir à signaler le bout d’une place de stationnement dans les endroits où se présentent plusieurs distractions. Les bollards de stationnement peuvent également protéger les infrastructures qui font partie du stationnement, comme les bornes de paiement et les cabines du personnel.

Espacement de bollards recommandé

Les bollards servant de délinéateurs de voies dans les lots de stationnement où un accès piétonnier n’est pas nécessaire peuvent être rapprochés si désiré. La personne s’occupant de la planification de sites devra s’assurer de pendre la bonne décision afin de respecter les besoins en matière de sécurité et les exigences du site. Lorsqu’on utilise des bollards pour identifier un passage pour piétons à l’intérieur d’un lot de stationnement, la distance entre les bollards devrait être de 3 à 5 pieds. Cet espace permet la circulation des piétons et des fauteuils roulants tout en empêchant le passage des véhicules. 

Pour ce qui est des bollards utilisés pour indiquer le bout d’une place de stationnement, on voit communément 2 bollards être installés par espace de stationnement. Ils sont alors posés à une distance de 4,5 à 5 pieds l’un de l’autre et sont à égale distance des lignes délimitant la place de stationnement concernée.

Des bollards au bout des espaces de stationnement
Pour indiquer le bout d’un espace de stationnement, installez deux bollards à 4,5 à 5 pieds de distance.

Réponse aux besoins des événements spéciaux et contrôle de l’accès variable aux lieux 

Certains bollards ne servent qu’à court terme puisqu’ils sont nécessaires à la tenue de certains événements ou qu’ils servent à gérer l’accès à des espaces multifonctionnels. Les entrées, les places, les espaces événementiels et les ruelles dont l’accès est restreint sont quelques exemples d’endroits pouvant être ceinturés lorsque cela est nécessaire. Certains lieux extérieurs peuvent être ouverts au public pendant les heures normales, mais leur accès peut être limité en dehors de ces heures ou pendant la saison morte. Les bollards amovibles ou rétractables peuvent être retirés en seulement quelques minutes. Ils permettent donc l’établissement d’un périmètre de sécurité temporaire.

Espacement de bollards recommandé

Dans les espaces publics multifonctionnels, la fluidité de la circulation piétonnière devrait toujours être une priorité. La planification de sites se doit d’adresser cet enjeu tout en prenant l’APA (Americans with Disabilities Act) et les codes du bâtiment locaux en considération. Tout comme dans les autres espaces publics consacrés à la circulation piétonnière, les bollards amovibles doivent être installés à une distance de 3 à 5 pieds les uns des autres, en partant du point le plus éloigné du bollard.

Des bollards amovibles dans un espace événementiel
Dans les espaces publics multifonctionnels, installez des bollards amovibles en gardant 3 à 5 pieds de distance entre eux afin de permettre la circulation de piétons et de fauteuils roulants.

Conclusion sur la planification de sites avec bollards

Les bollards représentent une solution pratique à la création d’espaces urbains plus sécuritaires où les piétons, les cyclistes et les automobilistes peuvent vivre en harmonie. Le grand éventail de méthodes d’installation permet aux bollards d’être utiles et de s’adapter aux espaces changeants. La question de l’espacement des bollards est tout aussi importante que celle de la méthode d’installation et a un impact significatif sur la fonction des bollards et sur l’accessibilité des lieux pour les piétons. Les bollards ne respectant pas les normes d’espacement pourraient enfreindre certains règlements locaux et être retirés. Il est indispensable que toutes les personnes s’occupant de l’installation et de la planification de sites comprennent les réglementations locales, les exigences du site et le résultat escompté suite à la pose des bollards.